Révélé au grand public lors de la gamescom 2012 Until Dawn devait, au départ, sortir sur Playstation 3. Finalement, le titre développé par Supermassive Games aura sauté la case en question pour débarquer sur PS4. Hommage aux slashers des années 90, le jeu rappelle aux expériences du studio Quantic Dream. Un parti-pris audacieux pour un titre qui, s’il n’est pas parfait, réussit à captiver.

untildawn_1

Une aventure digne de Beyond: Two Souls et Heavy Rain

Until Dawn est une aventure bien plus complexe qu’on ne pourrait le croire et qui démarre très lentement (peut-être trop, mais nous y reviendrons). Nous suivons donc l’aventure d’un groupe d’amis qui passe un séjour dans le chalet de Beth, Hannah et Josh, des frères et sœurs qui ne se doutent pas encore du tragique destin qui les attend. Sans vous spoilerl’histoire, sachez néanmoins qu’un événement majeur va intervenir et c’est ce passage qui marquera le départ de l‘aventure. Tour à tour, on va incarner nos héros et nos héroïnes avec pour objectif de les sauver d’une menace qu’ils ne comprennent pas et qui les poursuivra jusqu’à l’aube.

L’ambiance correspond tout à fait à ce que l’on pouvait attendre du jeu, à savoir glauque, stressante et perturbante à la fois. Combien de fois il m’est arrivé de sursauter ? Incalculable. Dans un style différent de ce que proposent Silent Hill ou Outlast, bien qu’il leur emprunte certaines idées, Until Dawn se laisse intensément parcourir et nous prouvent que le slasher est un genre qui n’est pas mort, loin de là. Néanmoins, on regrettera de ne pas rentrer tout de suite dans cette transe horrifique, le jeu met malheureusement quelques heures avant de nous offrir son spectacle et de nous submerger de terreur. Attendez-vous à piétiner gentiment durant les deux premières heures, ce qui est quand même un peu long.

untildawn_2

Arriverez-vous à maintenir les personnages du jeu en vie jusqu’à l’aube ?

Autre point important : préférez la VO à la version française, très (trop ?) kitch. Les dialogues originaux ne manquent pas de saveur et nous glissent incontestablement dans la peau des personnages, pas très futés. Les doublages sont parfaitement assurés et l’on se délectera de centaines de « Fuck off », « Bullshits » ou « My God » qui s’enchaînent les uns après les autres.

Techniquement, on sent qu’Until Dawn a été développé à la base sur Playstation 3. Si la modélisation des visages est impressionante, certaines textures font vraiment tâche et les développeurs abusent un peu trop de l’effet de flou. Cela ne nuit pas à notre façon de jouer mais ce n’est pas très agréable à l’oeil. Côté specifications techniques, Until Dawn tourne tranquillement en 1080p et 60fps sans grosse chute de framerate, même s’il m’est arrivé de voir quelques légers ralentissements ici et là, et quelques bugs de collisions.

Source : [Test] Until Dawn : Sony, fais-moi peur [PS4] | Le Journal du Gamer

Disponible sur Playstation 4 et étant une exclusivité Sony le jeu est disponible depuis 26 août 2015, nous vous laissons apprécier le let’s play de Seroths l’un des Youtubeurs originaire de la Réunion les plus populaires.