The Witcher III est probablement un des meilleurs jeux de l’année, mais est-il un bon investissement pour son éditeur ? L’industrie du jeu vidéo est cruelle, et de mauvais chiffres de ventes peuvent ruiner les efforts de beaucoup de développeurs.

Et les joueurs ne s’y sont pas trompés puisque plus de 6 millions de copies ont trouvé preneur en six semaines. Le dernier trimestre a en effet rapporté 62,5 millions de dollars à l’éditeur. Un succès qui a dû soulager tous les employés du studio. Kicinski a d’ailleurs expliqué qu’ils étaient environ 240 (beaucoup de polonais, mais également pas mal d’étrangers) à travailler sur le jeu, mais que plus de 1500 personnes furent impliquées dans la production. On apprend notamment que 500 acteurs ont été nécessaires pour réaliser les doublages en sept langues différentes (The Witcher 3 est localisé en 15 langues). Un travail de titan, qui donne malgré tout un cachet unique au jeu.

En effet, le CEO de la société, Adam Kicinski a révélé que le coût total du jeu (développement et marketing compris) était de 306 millions de zloty polonais, soit environ 72,5 millions d’euros.